Vous n'irez pas tous au Paradis de Max HeratzVous n’irez pas tous au Paradis  16×24 de Max Heratz

Vous ne connaissez pas Leybent, petite ville des environs de Wichita ? Le FBI non plus n’en avait jamais entendu parler jusqu’à cette série de meurtres qui ébranla la quiétude des habitants de cette Amérique des grandes plaines. Secrets et chantages étant soigneusement gardés, nul ne s’attendait à ce que leur petite ville fasse la Une des journaux.

En effet, cette paisible bourgade montre un nouveau visage avec l’émergence de violence, drogue, prostitution et bien pire encore. Le chaos s’installe lorsque l’agent fédéral David Renay et son équipe découvrent à la ferme maudite un corps atrocement mutilé dans une démoniaque mise en scène.

Ce livre retrace la genèse d’un des plus grands tueurs en série de tous les temps. On entre dans sa tête et on devient ses yeux. Glaçant de terreur. Âmes sensibles s’abstenir.

Estelas Éditions

Format 16 x 24, 464 pages – 19.90€

Auteur :Max Heratz

ISBN papier    9791093167510 – ISBN eBook    9791093167527

Format roman – 16 x 24 – 464  pages – Prix : 19.90.€

Lire quelques extraits

Acheter le livre

Télécharger sur Amazon

Télécharger sur La Fnac pour les autres formats

Cet article a 8 commentaires

  1. Robert AZEMA

    Bon thriller
    j’ai bien aimé
    l’intrigue
    les différents angles de vue d’une même scène

    j’ai moins aimé
    le manque d’épaisseur des personnages
    la narration linéaire de l’histoire

    mais je l’ai quand même dévoré et attends sa suite

    1. Béatrice Quirin

      Quelquefois dérangeant mais sûrement volontaire, y aura t il une suite ?

      1. estelaseditions

        Une Tome 2 est prévu: la genèse du tueur, comment il en est arrivé là, les rapports avec son père… etc
        Un Tome 3 qui sera la suite du tome 1.

  2. Boningues sandra

    Je viens de finir le thriller « vous n’irez pas tous au paradis »
    J’ai savouré chaque chapitre avec du suspense,une intrigue, des revirements de situation, des surprises à tout moment. De plus c’est bien écrit, j’ai toujours eu envie de le lire pour connaître la suite et surtout découvrir le dénouement, final de cette histoire. Donc félicitations à l’écrivain et j’espère qu’un deuxième thriller est en cours de préparation..

  3. Juliette

    Nous nous sommes rencontrés à la FNAC Poitiers et je n ai pas regrettée un seul instant avoir succombee à l achat de ce livre. Je l ai dévoré ! Merci beaucoup pour ces échanges et pour la dédicace !

  4. Brigitte

    Grande amatrice de thriller, je vous ai rencontré avec ma fille dans une librairie du Nord pas de calais . Vous m’avez conseillé votre livre que j’ai dévoré … la cruauté du serial killer nous surprend et nous glace le sang… comment imaginer autant de perversité et de cruauté réunies dans un même personnage ? Je voulais frissonner et j’ai été servie ! Je viens de commander le deuxième tome et j’ai hâte de le recevoir !
    Vivement le tome 3 …

    1. estelaseditions

      Le livre est déjà écrit mais il ne sortira qu’en sept.2021 🙂

  5. Lou Mael

    Un coup de coeur !
    Dès les premiers pages, Max Heratz ne fait pas dans la dentelle et je suis plus que surprise par la tournure des événements. L’auteur nous baigne déjà dans un récit sombre, violent et je sens que je vais adorer.
    Puis, Max Heratz nous emmène à Leybent, (pas) charmante petite ville dans les environs de Wichita où le FBI aura fort à faire pour endiguer une vague de violence qui ne cesse de déferler dans les rues de cette ville.
    Dans cette histoire, nous côtoyons beaucoup de perversité, de folie pure et de souffrance. Personne n’est épargné. Ce récit est d’une force vertigineuse et l’auteur a su le faire monter en puissance au fil des pages avec une rare dextérité. Alors que je crois avoir atteint les bas-fonds d’une ignominie indubitable, Max Heratz nous en ressert une couche. Et ça dure durant tout l’histoire ! D’ailleurs, je vous préviens certaines scènes sont trashs et l’auteur a un style percutant et acéré qui peut laisser quelques traces au passage. ça « tabasse » parfois sévère et il règne dans ce livre une ambiance névrotique à faire pâlir plus d’un serial killer.
    Pour vous raconter cette histoire, Max Heratz a brillamment inséré des passages avec une narration à la première personne lorsque c’est son personnage central qui vous parle, ce qui vous donne le sentiment d’être dans l’intimité de cet assassin. D’ailleurs, je vous parle de personnage central mais en réalité ils le sont tous, tant chacun d’entre eux a un rôle prépondérant et très développé.
    L’auteur alterne le récit avec une narration omnisciente, histoire de vous éloigner quelques temps de cet être diabolique. Profitez -en pour souffler !
    Mais vous verrez qu’une fois encore, l’idée d’une vision manichéenne est très bien travaillée car vous risquerez fort de trouver des circonstances atténuantes à certains faits et méfaits…ou pas. A vous de voir. Et moi, j’adore quand l’auteur arrive à créer des personnages aussi détestables tout en sachant nuancer les choses. En revanche, ce serait vous mentir si je vous disais qu’il est le seul à être aussi barré mais je ne vous en dis pas plus.
    Je n’avais pas envie de finir cette histoire tant je l’ai adorée et ça tombe car « Vous n’irez pas tous paradis » est le premier tome d’une trilogie. Je ne manquerai donc pas de vous parler des deux autres tomes.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.